Photos et infos sur la Haute-Savoie par Christian POURRE     >    www.hautesavoiephotos.com  

CONSEILS CHAMPIGNONS - NATURE



Mise en garde :
La cueillette des champignons est devenue un loisir populaire répandu, combinée aux modifications de biotopes dues aux activités humaines, les récoltes conduisent probablement à la raréfaction de certaines espèces. Donc pour la sauvegarde des milieux naturels, contentez-vous d'une modeste cueillette qui tient dans un simple panier en osier. Faites le tri sur le terrain, laissez grandir les jeunes pousses et ayez pitié des vieux spécimens souvent immangeables.

Pas de pillage, il est du devoir des ramasseurs de champignons de laisser pousser des carpophores pour qu'ils arrivent à maturité afin d'émettre un maximum de spores et donner naissance de nouveaux mycéliums, cela contribuera au renouvellement des mycéliums existants... Les champignons jouent un rôle important dans la nature, ils vivent en symbiose avec les arbres et certaines plantes, préservons les ! Ne ramassez pas inutilement les espèces non comestibles ou ne les détruisez pas exprès, apprenez à les découvrir et à admirer leurs variétés !

Consommez avec modération les champignons, leur valeur gustative est bonne mais leur valeur nutritive est faible. N'oubliez pas que les champignons absorbent des quantités plus importantes de métaux lourds (mercure, plomb, cadmium) que les plantes vertes et légumes... Prudence, ils emmagasinent facilement la radioactivité aussi...

Attention : il est faux et dangereux de penser que les champignons mangés par les animaux sont forcément comestibles ! Par exemple, les limaces raffolent de l'Amanite phalloïde, pourtant mortelle pour l'homme, car elles supportent mille fois plus de poison que nous...


Conseils :
Pour la cueillette, utiliser exclusivement un panier en osier aéré. Eviter les sachets plastiques hermétiques à l'air qui accélèrent la décomposition des tissus des champignons, ce qui peut conduire à une intoxication... Le bon geste : déterrer délicatement les champignons en faisant tourner leur pied ou le couper avec un Opinel...

Eviter les jours de pluie où l'on ne trouve que de vieux spécimens gorgés d'eau... Après quelques jours de patience, le soleil aura fait pousser de beaux champignons tous frais...

Ne jamais prendre de risque et ne consommer que les espèces parfaitement identifiées et reconnues comestibles. Au moindre doute, faire vérifier toute votre cueillette par des mycologues reconnus et confirmés.


Liste des espèces pouvant être mortelles :
Amanita decipiens, Amanita dunensis, Amanita phalloides, Amanita phalloides var. alba, Amanita phalloides var. larroquei, Amanita porrinensis, Amanita verna, Amanita virosa, Claviceps purpurea, Cortinarius brunneofulvus, Cortinarius orellanoides, Cortinarius orellanus, Cortinarius orellanus var. tristis, Cortinarius rufulus, Cortinarius speciosissimus, Cortinarius speciosissimus var. julii, Cortinarius speciosissimus var. ochraceovelatus, Cudonia circinans, Entoloma lividum, Galerina badipes, Galerina marginata, Galerina unicolor, Gyromitra esculenta, Gyromitra esculenta var. fragilis, Gyromitra infula, Lepiota fuscovinacea, Lepiota helveola, Maublancomyces gigas, Paxillus involutus, Tricholoma equestre, Tricholoma pardinum, Tricholoma pardinum var. filamentosum...


© Christian